FUNK



  • OTOMOweb



    Souvent (genre tous les deux mois) quand je flye je dis “le concert de l'année”.

    C'est que j'en suis persuadé : il y a autant de “concerts de l'année” que d'évènements gracieux propres à nous transporter.

    Si l'on m'avait dit il y a deux ans que j'organiserais en mars 2011 Otomo Yoshihide aux platines, j'aurais peut-être souri : je suis ni le palais de Tokyo, ni Beaubourg ni l'anniversaire surprise de John Zorn, je suis juste La Société Secrète à Lyon/Grnd Zero...

    Notre existence rompue au désarroi exigerait que de telles choses n'arrivent pas, que la frustration embrasse notre globalité et que les essences les plus pures ne soient pas offertes à nous mais à d'autres...
    mais des fois la vie c'est cool !

    Pour ceux qui ne connaissent pas Otomo Yoshihide, sachez qu'il mesure environ 1m71 et qu'à la différence de certains de ses glorieux compatriotes à l'allure de héros de manga de cape et d'épée, Otomo ne paie pas de mine à première vue... il fut pourtant le leader de Ground Zero (soit l'un des plus grand groupe d'experimental-pop de tous les temps). Il a également collaboré avec certains des plus illustres compositeurs contemporains, improvisateurs, et figures marquantes de la fin du siècle dernier.
    Un grand merci plus tard au Studio Shaïprod (qui fait tourner tout ce beau monde) pour leur précieux concours et vlà-t-il pas qu'Otomo débarque à GrrrndZero en compagnie de Kirihito, Umi No Yeah!! et du documentaire “We don't care about music anyway…” de Cédric Dupire (projeté l'année dernière à Dodeskaden à l'occasion du concert de Makoto Kawabata).

    Mi expé - mi Kawaii : une Japanese Party en forme de tour d'horizon des cultures underground tokyoïtes

    OTOMO YOSHIHIDE
    (= le plus grand Héro de la musique japonaise en solo !!!! Guitare & PLATINES !!!!)


    une vidéo :

    {youtube width="480" height="390"}teiua5kpVO4{/youtube}

    une autre pour les enfants :
    http://www.youtube.com/watch?v=bkWzpH0MgUo&feature=related


    KIRIHITO
    (entre Lightning Bolt et les Teletubbies / JP)
    feat. Otomo Yoshihide


    deux mp3 :

    Kirihito - itai cry ey

    Kirihito - de niro vs warhol




    Umi No Yeah!!
    (entre Sonic Youth et Hello Kitty / JP)


    Une héroïne de manga en tenue légère au chant et à la guitare, des saut périlleux, du larsen, des vrais bons musiciens derrière, du grand n'importe quoi, des tubes : ils sont fous mais ils sont bons.

    http://www.youtube.com/watch?v=EPlTKcaBZh4

    Le Studio Shaïprod tient à remercier ses partenaires, qui ont permis d'acheminer tous les gangs susmentionnés : la Japan Foundation, Ana et l'émission de Radio Nova "Le Grand Mix".
  • wolf eyes mi ami

    Wolf eyes -Empereurs du Bruit

    Wolf eyes viennent de Detroit, ville sinistrée dont le coeur industriel a été sacrifié sur l'autel de la rentabilité et de la mondialisation à outrance. On croirait par moments entendre les fantômes de ces chaînes de production soupirer leurs derniers râles, leurs rouages crisser dans un chuintement des plus strident, leur huile s'égoutter peu à peu dans un cloaque nauséabond. Wolf eyes se complait dans cette fange, se roule dedans, s'abreuve de ces déchets toxiques pour mieux les vomir à la face d'un public médusé par un tel nihilisme sonore. Une ode à la mort d'une société qui a écrasé ses ouvriers serviles sous une charge de travail inhumaine pour finalement les abandonner exsangues, abrutis, hébétés, avec pour seul futur celui de rôder dans ces cathédrales branlantes de ferraille et de béton. Voilà ce que nous évoque Wolf eyes.

    testostérone : wolf eyes - stabbed in the face

    stéroïdes : wolf eyes - the driller

    snobisme : wolf eyes - rattlesnake shake

    du sang dans les oreilles :

    {youtubejw width="480" height="385"}ctwzA55tm98{/youtubejw}

    Mi Ami

    Le trio Mi ami pose l'addition suivante : post punk + dub + poussées psychédéliques + disco funk + guitares & percussions avides + hurlements d'eunuque dément + le pouvoir de l'afrique, man.

    Ils viennent de sortir leur deuxième album, Steal your face :

    l'ouverture énergique : harmonics (genius of love)

    le morceau disco putassier : latin lover

    attends je branche l'orgue : secrets


    Ganglians -pop reverb sunshine

    Après le brillant essai de Méga Méfiant sur l'hypnagogic pop (cf section magazine), poursuivons notre étude ambitieuse des étiquettes musicales plus ou moins débiles et penchons nous maintenant sur le beach psychedelism.
    En bon anthropologues à l'ancienne, on a carrément décidé de faire venir les sujets d'étude chez nous, sur place, par bateau, dans des cages. On vous présentera l'échantillon, importé de Sacremento/Californie, comme dans un vrai freak show.

    Ganglians font quand même un truc super-frais qui te fait dire que si t'es trop jeune pour les Beach Boys, ben c'est pas grave y'a eux.
    En tapant leur nom sur GoogleSearch on a aussi la chance de lire que ça ressemble à MGMT. Hmmm pas vraiment, mais après tout qu'est ce qu'on en sait, on n'est pas des professionnels nous.


    1. Prends les clés de la décapotable de ton oncle et emmène ta conquête potentielle sur la plage : Hair
    2. Au retour, fais lui le coup de la panne d'essence : To June
    3. Donne lui des drogues si ça ne suffit pas : Never Mind

    Faux amis -harsh cosmique (Gael MOISSONNIER: synthétiseur analogique, effets, voix)

    La musique de Gael Moissonnier est aussi bien agressive qu'hallucinée, saturée et atonale. Il explore les frontières du noise, du drone aussi bien que de l’improvisation libre, que ce soit en duo avec Motherfucking , en collaboration avec les étoiles montantes de la nouvelle scène de l'UK experimental: Chora, Part Wild Horses Mane on Both Sides, Helhesten, Lanters... ou tout aussi bien en solo.
    Ses disques sont édités sur son label zerojardins



  • OraisonFunebre_GG_1_11_12
    Jeu 1e Nov / A 20 H 30


    Possibilité Alpha / Première Soirée Faute de Goût / "Oraison Funèbre Pour Grand-Guignol"

    Si tu ne sais pas où ça se passe, dépêche toi donc d'écrire à jecherchemonchemin[AT]gmail.com

    Pour 6 Euros + adhésion Prix Libre

    ---

    Riojim (Ciné 16mm Solo / Atelier MTK Grenoble)

    http://vimeo.com/riojim
    http://free.freedom.free.fr/page2.html

    Micro_Penis (Concert Mentalement Deficient / Mulhouse)

    Micro_Penis / Ouvrez
    (écoute)
    Micro_Penis / Tzoulimoulibouli (écoute)

    http://micropeniscontact.blogspot.fr/

    Hangjun Lee (Performance Ciné-Sonore)

    http://www.youtube.com/watch?v=QgDkkSSw5_U (regarde)
    http://hangjunlee.com/index.php?/film/metaphysics-of-sound/ (regarde)

    http://www.hangjunlee.com/

    Mesa Of The Lost Women (I Rember How Free We Were... / Jazz Mort Nord de la France)

    http://www.youtube.com/watch?v=uulO27FKix4&feature=relmfu (regarde)
    http://www.youtube.com/watch?v=ChTSTvQYscU&feature=relmfu (regarde encore)

    http://mesablog.canalblog.com/

    Jean Koko (P.Funk Mutante)


  • ATTENTION LE CONCERT CHANGE DE LIEU POUR FUSIONNER AVEC UNE AUTRE SOIRÉE

    RENDEZ-VOUS AU SONIC À 20H30 ET GUÈRE PLUS TARD POUR DONNER UNE CHANCE DE JOUER À TOUS LES GROUPES !!!!!


    20 H 30
    PRIX LIBRE

    SONIC
    en face du 4, Quai des Etroits
    69005 Lyon

    Métro - Tram : Arrêt Perrache


    Comme il y aura 4 groupes, venez tôt, le concert commencera à 21 H au plus tard !!!



    Image

    VIALKA

    Le duo franco-canadien Vialka définit son style comme étant du turbo folk micro orchestra. Composé de la survoltée Marylise Frecheville (batterie-chant) et du guitariste inventif Eric Boros, les deux musiciens enrichissent un math-rock sec et déjanté d'influences provenant des musiques traditionnelles (Asie, Europe de l'Est, France...). Ils ont tourné partout dans le monde et ont collaboré notamment avec l'ingénieur américain Bob Drake ou l'ex-chanteur de Can, Damo Suzuki.

    Vialka, c'est le feu de la passion DIY qui bouillonne sur les routes du monde, c'est tendu, c'est rêche, ça rigole pas vraiment mais en fait quand même si. C'est un peu comme The EX qui tiendraient dans la poche, DOG FACED HERMANS avec des troubles de personnalité multiples.

    Vialka, c'est enfin un groupe comme on aime ici, qui se repose rarement et même pas sur des lauriers, qui se met en jeu à chaque concert, qui prend des risques, qui caresse pas dans le sens du poil, qui te regarde de travers des fois,

    Website : http://vialka.com/



    Image

    THE DREAMS

    Des bongos de l'Alsace, maracas, danse polyfolklorique folklorique.
    Enfin bref, de la bonne funk.

    "C'est leur quatrième concert en un an ou presque. Donc c'est comme un groupe local.
    Cold-wave de pauvre aux accents exotiques, bonne ambiance Malaria."

    Website : http://www.myspace.com/tropicold



    Image

    TELEDETENTE 666

    Des guitares qui lacèrent, braillages en français, boîte à rythmes sur l'autoroute.
    Bashung se retourne dans sa tombe et danse.

    Website & MP3 : http://www.philscrotum.org/~mp3/index.php?dir=teledetente666%2F

    http://www.myspace.com/teledetente666



    Image

    THEOREME

    Ce tout nouveau projet musical en solo de Maïssa (SIDA, PRYPIAT), THEOREME, donnera son 1er concert au Sonic !!!
    Avec Ennio Morricone (période gialli), The Fall (premiers albums), Pussy Galore, The Birthday Party, la No Wave, le Jazz Free et (bien) plus encore... comme influences, ça claque, ça trépigne et ça suinte et on a hâte ! Actes impurs, en totale roue libre...

    Tout premiers morceaux à écouter ici : http://theoreme.bandcamp.com/

  • Dans les années 80, le groupe Dur Dur connut son petit succès à Mogadiscio, Somalie. En plus de porter un nom parfait (franchement si j'étais dans un groupe je voudrais qu'on s'appelle comme ça), ces gens-là ont sorti un chapelet de chansons superbes, perdues quelque part entre l'afro-funk, le raï, la pop psychédélique, le couplet religieux, et le générique bollywoodien. Un mélange somme toute assez typique de cette région du monde (Somalie, Ethiopie, Érythrée, Djibouti), puisqu'on n'est plus tout à fait en Afrique, et pas encore en Arabie ou en Inde, mais presque, si on vérifie deux secondes sa mappemonde.

    Et c'est quand même mieux que Gang Gang Dance :

    Dur Dur - waxla aaminaan jirin, "nul à qui faire confiance" (je préfère mettre les traductions* sinon on dirait des noms de médicaments et on risque de ne pas avoir envie de cliquer dessus)

    L'intro de celui-ci nous téléporte directement à la terrasse d'un hôtel décati, à l'heure où s'éveillent les moustiques et où le soleil couchant est de la même couleur que mon fanta:

    Dur Dur - saafiyeey makae samraayee, "oh Saafi ! je ne te laisserai pas partir"

    du funky :

    Dur Dur - rag kaleeto maa kuu riyaaqayee, "d'autres hommes t'admirent-ils?"

    une touche de reggae :

    Dur Dur - ma hurdee, "je n'arrive pas à dormir"

    Heureusement que j'aime ce groupe parce que ça a été relou de recopier les titres sans faire de fautes.

    super éléphant
    *traductions trouvées sur Likembe (http://likembe.blogspot.com/), blog très étoffé sur les musiques africaines.

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

GRRRND ZERO RECHERCHE !

Pour toute proposition, écris un petit mot à :

endurancezero@gmail.com