ecglogo 1e85c

COMMUNIQUÉ À PROPOS DE L'EXPULSION DE L'ECG


L'Espace Communal de la Guillotière (ECG), situé dans le 7ème arrondissement de Lyon depuis plus de 3 ans, est menacé d'expulsion imminente. Les forces de l'ordre sont intervenues trois fois en deux jours, sans mandat, filmant l'intérieur du bâtiment, fracturant les portes des chambres fermées et proférant des intimidations à l'encontre des habitant.es et personnes présentes sur place. La raison invoquée est celle d'un recensement dans le but de procéder à une expulsion prochaine. Cette expulsion menacerait directement une vingtaine d'habitant.es. Paradoxe affligeant, il y a quelques mois encore, la police elle-même déposait des personnes en recherche d'hébergement d'urgence devant le bâtiment...


Nous n'avons reçu aucune information officielle nous informant d'une quelconque date d'expulsion de l'ECG. Nous connaissons les projets d'aménagement relatifs à l'îlot Mazagran et la mairie du 7ème nous a indiqué très clairement que les travaux ne commenceraient de toute façon pas avant un an minimum. Nous dénonçons, d'une part, l'absurdité de cette expulsion qui laisserait de nouveau vide ce bâtiment inoccupé depuis des années avant que nous ne lui donnions vie. D'autre part, nous regrettons le manque de transparence et d'information de la part des pouvoirs publics. Nous dénonçons par ailleurs les expulsions violentes et soudaines des dernières semaines sur la ville de Lyon et sa métropole, menant des centaines de personnes à la rue sans solution de relogement, dont des familles et femmes isolées avec enfants, et privant les quartiers de lieux de solidarité et de convivialité. Le récent changement de préfète s'accompagne manifestement d'une volonté de nettoyer la ville de ces façons de l'habiter. La position et le timing de la mairie du 7ème arrondissement lui même interroge. Alors que le contact était inexistant depuis 2 ans environ, celle-ci est revenue vers nous il y a moins d’un mois avec de « nouvelles informations ». Le projet ficelé pour l’îlot Mazagran inclurait 50 % de « logements sociaux » et une salle polyvalente. Nous sommes actuellement à 100 % de logements réellement sociaux et l’Annexe de l’ECG est déjà une salle polyvalente. Aucune solution de relogement ne sera proposée aux habitant.es et le volet associatif du lieu se verrait attribuer un créneau hebdomadaire pour « poursuivre ses activités » dans une salle de la maison de quartier de la Guillotière.


En effet, en plus d'être un lieu d'habitation, l'ECG est un espace d'organisation autogéré, un lieu d'entraide et d'activités sportives et culturelles, ouvertes à tous.tes. Les activités (distribution alimentaire rassemblant 60 personnes chaque semaine, cours de français et soutien scolaire qui ont concerné près d'une centaine de personnes, marché de fruits et légumes, permanences juridiques et droit d'asile, lavomatic, espace informatique, chorale féministe, boxe, danse, permanences santé etc.) et les événements (conférences, soirées de soutien, réunions associatives, projections, expositions etc.) sont gratuits ou à prix libre, afin d'être accessibles au plus grand nombre tout en permettant de soutenir le lieu et les nombreux collectifs et associations du quartier qui s'y organisent.


Suite aux évènements de cette semaine, une centaine de personnes se sont rassemblées dimanche 25 juin pour réfléchir aux moyens disponibles pour préserver ce lieu et alerter sur le risque d'expulsion imminent qui pèse sur lui. Face à la répression, nous exigeons le droit de continuer à occuper ces espaces solidaires et populaires pour organiser l'entraide à l'échelle du quartier et nous demandons la régularisation de l'ensemble des personnes vivant à l'ECG.


Contact : espace.communal.guillotiere@gmail.com

 

ecgbanderole 1d5af

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

JEU 18/07 : Poncili Creation + Kuthi Jin + El Nuevo DJ

    LE RIRE DES MOLECULES SALES - C [ ... ]