Cher Monsieur Colomb,

Nous ne pouvons qu'abonder dans le sens de la consternation en apprenant votre non-désir de maintenir une structure aussi essentielle que Grrrnd Zero au sein de votre importante ville de Lyon. Situé à à peine 2 heures de Genève, nous, l'Association cave12, entité ô combien voisine/cousine des activités-concerts-mondes-de-fonctionnement de Grrnd Zero insistons sur l'importance d'une telle structure au sein d'une Ville aussi importante et tellement proche géographiquement de nous. Ayant malheureusement connu nous-même les mêmes déboires de se retrouver sans lieu unique après 20 ans d'activité sédentaire au sein de Genève-centre, ce n'est pas sans un immense effort de conciliation/concertation qu'enfin une solution est sur le point d'aboutir avec les autorités genevoises en vue d'un relogement dans un lieu unique... et cela, suite à la reconnaissance par les autorités genevoise de la GROSSIèRE erreur qu'elles avaient faite en fermant nos portes en Juin 2007. C'est rempli de regret que la Ville de Genève est revenu nous voir, constatant leur erreur, s'EXCUSANT et nous proposant de trouver une solution. Preuve de la bonne volonté de la Ville de Genève en ce sens et dans le but de s'excuser publiquement auprès d'une nombreuse population genevoise à suivre nos activités depuis 25 ans, la Ville de Genève est même allée jusqu'à nous décerner de manière officielle le prix quadriennal 2011 de la Culture, section musique. Signe d'une immense reconnaissance et encore une fois, de l'erreur commise en 2007 par ces mêmes autorités.

Nous insistons sur le fait que notre travail est extrêmement proche de celui fourni par Grrnd Zero. Les 3/4 des artistes/musiciens se produisant à Grrrnd Zero jouent soit juste après, soit juste avant chez nous à Genève, inscrivant ainsi Grrnd Zero dans un réseau essentiel de lieux de représentations publiques pour ces démarches artistiques-là. Mais de quelles démarches artistiques s'agit-il précisément ? Et c'est là, toute l'importance de l'existence de tels lieux/réseaux. Il s'agit pour la plupart du temps de musiciens ou performeurs expérimentant de nouvelles voies d'expressions musicales, cherchant d'autres manières de faire en dehors des sentiers battus ou des attentes, développant des langages qui se retrouvent de toute façon après FORCéMENT dans des musiques "plus grand public". C'est à partir de tels laboratoires artistiques, que l'expression culturelle globale/mondiale peut se développer, évoluer et avancer, grâce, par exemple, à de nouveaux sons développés dans ces laboratoires. C'est un fait totalement indiscuté partout... Nous pourrions vous bombarder d'exemples de gens ayant joué sur de telles scènes de recherche et ayant influencé toute une "école" de son, disons, plus "grand public" et que tout le monde écoute sans se rendre compte de l'évolution de tel ou tel sonorité, démarche. Le son grand public se développe, qu'on le veuille ou non, à partir de ces laboratoires vivants. Encore une fois, c'est en fait absolu. Stopper de tels laboratoires, signifie l'arrêt de mort de toute progression/évolution artistique. Il en va de même partout, dans toutes les "branches", que ce soit la médecine/science, la physique ou même... la politique. Un exemple entre milles, Martin Scorsese, l'un des plus grands réalisateurs cinématographiques reconnus actuels, a utilisé pour la bande-son d'un de ces derniers films "Shutter Island" des morceaux de Tim Hogkinson... musicien ayant joué plus d'une fois à Genève (et sûrement à Lyon) par le biais de nos organisations respectives....

Or, pour que de telles "recherches" puissent exister/vivre, il faut un contexte "libre/en-dehors" des contraintes du marché habituel. Des sortes de soupapes-laboratoires, où l'enjeu n'est pas la performance de rentabilité monnayée, mais bel et bien le rendu sonore. On n'expérimente pas sans risque. L'erreur fait partie de l'expérimentation. Ce ne sont pas des produits finis. Il faut absolument comprendre ça, c'est essentiel et vraiment penser, en tant que politicien/maire, en terme de "soupape" sociale et artistique. C'est aussi ce que représentent de tels lieux. Et il existe un IMPORTANT public désireux et avide de se confronter à de tels processus de création et de recherche. Encore une fois, processus de création essentiels à la non-stagnation d'un langage artistique, en l'occurence musical, global. Il serait catastrophique pour une ville comme Lyon qu'une expérience comme Grrnd Zero s'arrête. Cela serait tout aussi catastrophique pour la région. Bon nombre de genevois se déplacent à Lyon pour voir tel ou tel concert à Grrnd Zero, qui, fait important, organise un grand nombre de musiciens internationaux (USA, JAPON, AUSTRALIE), pour certains reconnus comme à la pointe de la pointe de l'expression/recherche musicale actuelle. Et vice-versa, des lyonnais se déplacent à Genève pour voir des concerts organisés par nos soins. Il existe un lien fort entre ces deux villes, grâce à Grrnd Zero. Une relation transfrontalière forte. Arrêter Grrnd Zero signifierait la fin d'un tel échange, et bon nombre de genevois n'auraient plus aucune raison d'aller à Lyon. Et important également: Grnnd Zero est connu dans le monde entier. De Paris-Berlin-Bruxelles en passant par New-York, Tokyo, Melbourne ou... Genève.

Pour toutes ces raisons, nous vous pressons ardemment de maintenir les activités de Grrnd Zero, coûte que coûte. Ne commettez pas l'erreur de vos homologues genevois, qui, on vous le répète, sont actuellement en train de s'en mordre les doigts et de tenter de trouver coûte que coûte des solutions. Evitez une telle étape. Elle n'a aucun sens. Grrnd Zero existe haut et fort AUJOURD'HUI, cette entité abat un travail extraordinaire qu'il serait intolérable de voir disparaître par, on l'espère, juste un manque de compréhension. Ce serait revenir en arrière. Rendre Lyon in-intéressant culturellement pour toute une génération INTERNATIONALE d'assoiffés de découvertes et de recherches. Et ce serait couper Lyon de tout un réseau culturel extrêmement actif et essentiel au niveau, encore une fois, INTERNATIONAL... nous en sommes la preuve vivante, situé juste à 150 kilomètres de Lyon.

En espérant sincèrement qu'une solution viable soit trouvée pour toutes les parties et que les activités de Grrnd Zero ne s'arrêtent absolument pas, nous restons, cher Monsieur Colomb, à votre entière disposition pour tout complément d'information sur la situation genevoise, ou autre....

Expérimentalement votre,

Association cave12
Prix Culturel de la Ville de Genève 2011
Suisse
www.cave12.org

A LA UNE

GRRRND RADIO

RadioGZ

Un arc-en-ciel planté dans le béton.

1001 chansons offertes par les groupes qui ont joué à GrrrndZero.

Clique sur le poste !

MER 20/11 : CATE LE BON + TÔLE FROIDE + GRIMM GRIMM + DJ BRIGADE CYNOPHILE
MER 20/11 : CATE LE BON + TÔLE FROIDE + GRIMM GRIMM + DJ BRIGADE CYNOPHILE

  MERCREDI 20/11
19H30-00H
+/- 8 euros
Grrnd  [ ... ]

JEU 21/11 : ANOMALIE MAGNETIQUE + KROMOZOMS + HYPER-AIDANT + TYVONDICKXIT
JEU 21/11 : ANOMALIE MAGNETIQUE + KROMOZOMS + HYPER-AIDANT + TYVONDICKXIT

"Un Chez-Soi d'Abord est un groupement de coopé [ ... ]

SAM 23/11 : JESSICA 93 + DROSE + TOMBOUCTOU + Expo et stands de micro-éditions
SAM 23/11 :  JESSICA 93 + DROSE + TOMBOUCTOU + Expo et stands de micro-éditions

////////Samedi 23 novembre 2019///////////////// [ ... ]

DIM 24/11 : LE SINGE BLANC + DOUBLE NELSON + NEIGE MORTE
DIM 24/11 : LE SINGE BLANC + DOUBLE NELSON + NEIGE MORTE

L’HYGIÈNE SONORE présente :
/> DIMANCHE 24 NOV [ ... ]